Comment surmonter l’engorgement durant le sevrage ?

Comment surmonter l’engorgement durant le sevrage ?
Publicités

Au moment du sevrage de l’allaitement, un engorgement des seins peut se produire. Ce n’est pas grave, mais il est préférable de consulter un professionnel de santé.

Qu’est-ce que l’engorgement ?

L’engorgement mammaire correspond à une accumulation excessive du lait au sein de la glande mammaire. À terme, celle-ci peut entraîner une inflammation importante des tissus du sein, appelée mastite ou lymphangite du sein. En réaction, l’organisme va déclencher un système réflexe empêchant le lait de sortir. L’engorgement peut donc apparaître quand une stagnation trop importante du lait dans le sein n’est pas prise en charge. Rappelons que les mastites sont plus fréquentes en début d’allaitement qu’au sevrage.

Comment l’éviter ? Il faut apprendre à gérer les montées de lait. Cela passe également par une bonne mise au sein du bébé.

Vous avez un engorgement mammaire ? Pensez à repositionner votre bébé pour qu’il prenne bien le sein. Il faut également penser à resserrer les vaisseaux sanguins en appliquant du froid, pour améliorer la circulation sanguine et donc réduire l’œdème. Dans tous les cas, votre sage-femme ou votre médecin pourra vous aider et vous conseiller, n’hésitez pas à consulter.

Sachez que les mises au sein régulières ne sont pas responsables des engorgements ou des mastites. Elles sont au contraire recommandées. Toutefois, lorsque vous commencerez le sevrage, vos tétées vont s’espacer. Vous enclenchez ainsi la diminution de votre production de lait, mais l’adaptation n’est pas immédiate. Il existe une méthode toute simple qui consiste à appliquer du chaud avant la tétée, et du froid après. Utilisez des compresses ou une petite serviette-éponge dédiée à cela.

Pensez aussi à tirer votre lait quand vos seins sont douloureux et/ou durs. Demandez conseil à votre médecin.

Quels sont les symptômes de l’engorgement mammaire ?

Il est important de réagir dès que vous constatez les premiers symptômes de l’engorgement mammaire, afin de vous soulager avant que des crevasses apparaissent. Les signes de l’engorgement sont les suivants :

– votre sein est dur, douloureux, gonflé, il semble briller et être rouge

– vous ressentez des palpitations, et de la chaleur qui se propage jusqu’à l’aisselle

– votre mamelon paraît se rétracter et être aplati

– vous avez l’impression que votre sein est rempli de lait, alors que vous ne parvenez pas à le faire couler et que votre bébé a du mal à téter

– vous avez une légère fièvre (ce symptôme n’est pas systématique)

Pour éviter l’engorgement mammaire au moment du sevrage de l’allaitement, veillez à porter un soutien-gorge qui maintient sans comprimer vos seins. L’idéal est un soutien-gorge d’allaitement sans armatures. LIRE PLUS SUR guigoz.fr