Le guide des aliments et des boissons interdits pendant la grossesse

Le guide des aliments et des boissons interdits pendant la grossesse
Publicités

Pendant la grossesse, une bonne alimentation fournit à votre organisme tous les nutriments dont il a besoin lors de la période, mais s’avère aussi essentielle pour le bon développement de bébé. À contrario, une alimentation non adaptée peut constituer un risque pour votre santé et celle de votre futur enfant.

Pour écarter tous risques potentiels de contamination et d’infection, il est indispensable de connaître les aliments à proscrire pendant votre grossesse, ainsi que les aliments dont la consommation doit être exceptionnelle, et ceux à consommer avec modération. Vous êtes un peu perdue face aux informations parfois contradictoires qui circulent sur l’alimentation des femmes enceintes? N’ayez plus d’inquiétudes : notre guide est là pour vous aider!

Quels sont les aliments à proscrire pendant la grossesse ?

Plusieurs catégories d’aliments sont formellement interdites aux femmes enceintes en raison du risque qu’elles présentent pour votre santé et/ou le bon développement du fœtus.

Les aliments à ne pas manger pour prévenir la listériose

Certaines infections bactériennes contractées par la femme enceinte peuvent constituer un risque majeur de complications pendant la grossesse, et/ou présenter de graves conséquences pour la santé du bébé. La listériose en fait partie. Contractée via des aliments contaminés par la bactérie listéria, cette maladie peut être à l’origine d’une fausse-couche, d’une naissance prématurée, d’une mort intra-utérine, ou causer une infection chez le nouveau-né.

Pour se prémunir contre ces risques, plusieurs aliments doivent être retirés de votre alimentation pendant la grossesse (en plus, bien sûr, de respecter à la maison des règles strictes d’hygiène et de propreté, notamment lors de l’entretien du réfrigérateur) :

– Les fromages au lait cru, en particulier les fromages à pâte molle, ainsi que les fromages à croûte fleurie et à croûte lavée – Reblochon, Brie, Morbier, Roquefort, Munster, Pont-L’Evêque, certains Camemberts…y compris si ces fromages ont été fabriqués avec du lait pasteurisé ou traité thermiquement. De manière générale, tous les fromages non pasteurisés sont déconseillés pendant la grossesse. En revanche, vous pouvez consommer sans risque les fromages à pâte dure (comté, emmental), ainsi que les fromages pasteurisés à pâte molle, comme la mozzarella, et les fromages pasteurisés à tartiner.

– Les fromages vendus râpés, excepté quand ils sont consommés après cuisson (comme dans une pizza, par exemple), car le risque de contracter la listériose n’est alors plus présent.

Les croûtes de fromages. Quels que soient les fromages, vous devez systématiquement retirer la croûte avant leur consommation afin d’éviter tous risques de contamination à la listériose.

– La charcuterie. La charcuterie est à proscrire pendant les 9 mois de votre grossesse, qu’elle soit cuite (rillettes, pâtés, foies gras, mousse de canard), fumée (viande de grison, jambon), séchée (saucisson) ou crue (jambon cru). Le jambon cuit sous vide peut toutefois être consommé avec modération.

– Les viandes crues. Toutes les viandes crues sont à bannir de votre alimentation pendant la grossesse, ainsi que les plats préparés avec de la viande hachée crue (de type tartare), et les plats à base de viande fumée ou marinée comme le carpaccio.

– Le gibier, même bien cuit, est à proscrire durant toute la durée de la grossesse.

Les aliments servis à la coupe (viande, poisson, fromage) présentent un risque plus élevé de contamination bactérienne. LIRE PLUS SUR babybio.fr