Louga / Violation Etat d’urgence : 02 commerçants et un tailleur envoyés en prison pour transport irrégulier

Louga / Violation Etat d’urgence : 02 commerçants et un tailleur envoyés en prison pour transport irrégulier

La police a été saisie par des personnes préférant garder l’anonymat de ce que 03 individus tous officiant au marché central de Louga seraient revenus de Touba de façon clandestine. Sans  perdre de temps, les limiers se sont lancés à leur  recherche et les  03 mis en cause  ont été interpellés et conduits au commissariat de Louga pour audition. Selon une source policière, M Nguer âgé de 37 ans et domicilié au quartier Serigne Louga est revenu de Touba il y a 10 jours à bord d’une moto Jakarta moyennant la somme de 7 500 frs. Il a reconnu ne pas être  titulaire d’une autorisation spéciale de circuler. Son collègue S. Samb âgé de 30 ans et habitant le quartier Serigne Louga, a reconnu être revenu de Touba mais dit ne plus se souvenir de la date. Il a affirmé avoir voyagé à bord d’un véhicule particulier moyennant la somme de 10.000 frs également sans autorisation administrative. Quant à M. Mara qui vient de souffler ses 30 bougies, tailleur de son état et domicilié au quartier Montagne, il a reconnu  être  revenu toujours de Touba à bord d’un camion de marchandises,  sans autorisation spéciale et moyennant la somme de 10.000 frs.

Après que leurs tests sont revenus négatifs, les 03 mis en cause ont été déférés ce mardi au parquet de Louga pour violation de l’état d’urgence et mise en danger de la vie d’autrui. Quant aux conducteurs de la moto Jakarta, du véhicule particulier et du camion de marchandises, ils sont activement recherchés.