Macrosomie fœtale : quels sont les risques ?

Macrosomie fœtale : quels sont les risques ?
Publicités

Le poids de votre bébé est estimé à plus de 4 kilos à terme ? La macrosomie fœtale concerne près de 10 % des fœtus et expose la mère et l’enfant à des risques de complications pendant l’accouchement. Entretien avec le Pr Cyril Huissoud, gynécologue-obstétricien à Lyon et secrétaire général du Collège national des gynécologues et obstétriciens français.

Quand parle-t-on de macrosomie ?

On parle de macrosomie fœtale lorsque le poids du bébé est estimé à plus de 4 kg à terme. La macrosomie est souvent la conséquence d’un diabète prégestationnel (c’est-à-dire préexistant à la grossesse) ou gestationnel. Attendre un gros bébé peut entraîner des complications pour la mère et l’enfant au moment de l’accouchement.

Définition

La macrosomie fœtale est généralement définie par un poids de naissance supérieur à 4 kg ou supérieur au 90ème percentile des courbes de référence. Près de 10 % des fœtus seraient macrosomes.

Dépistage de la macrosomie

Le dépistage de la macrosomie fœtale s’effectue au cours des consultations prénatales. Lors de l’examen clinique – outre le contrôle du poids et la vérification de la tension – la sage-femme ou le gynécologue-obstétricien mesure la hauteur utérine ainsi que le périmètre abdominal de la future maman à l’aide d’un mètre ruban. Une hauteur utérine insuffisante penchera pour un retard de croissance du fœtus tandis qu’une hauteur utérine excessive fera évoquer un bébé trop gros pour le terme ou un excès de liquide amniotique. En cas de suspicion de macrosomie, l’examen se complètera d’une échographie.

Pourquoi un bébé est-il gros à la naissance ?

Plusieurs causes peuvent expliquer une macrosomie fœtale, c’est-à-dire un poids dans le haut des courbes à la naissance.

Macrosomie et diabète

La macrosomie fœtale est principalement due à un diabète gestationnel ou prégestationnel, c’est-à-dire préexistant avant la grossesse. « Les nouveau-nés macrosomes de mères diabétiques se caractérisent par un excès de masse grasse et de gros organes qui résultent de l’hyperglycémie maternelle, confirme le Pr. Huissoud. L’hyperglycémie maternelle, c’est-à-dire le taux de sucre trop élevé dans le sang de la maman, va entraîner une hyperglycémie du fœtus. En réponse, pour réguler le sucre, celui-ci va alors secréter de l’insuline. C’est cette sécrétion trop élevée d’insuline (hyperinsulinisme) qui va engendrer une croissance fœtale accélérée avec un excès de masse grasse. »

Quelles sont les autres causes de la macrosomie foetale ?

Exceptionnellement, la macrosomie peut être également causée par une anomalie génétique en particulier le syndrome de Wiedemann-Beckwith. « Celui-ci se caractérise par une croissance excessive et prédispose au développement de tumeurs embryonnaires pendant l’enfance », précise le spécialiste.

LIRE PLUS SUR santemagazine.fr