Revue Presse : Premiers vaccins anti-covid et derniers jets de l’affaire Sonko à la Une

Revue Presse : Premiers vaccins anti-covid et derniers jets de l’affaire Sonko à la Une

La réception des premières doses de vaccin contre la Covid-19 et la vague d’arrestations des partisans d’Ousmane Sonko, l’opposant cité dans une affaire de ’’viols’’ et de ’’menaces’’ de mort, sont au menu des quotidiens reçus mercredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

’Les premières doses de vaccin seront réceptionnées ce mercredi’’, annonce Le Soleil en précisant que ces doses en provenance de Chine et convoyées par l’Airbis A330 Neo d’Air Sénégal seront réceptionnées par le président de la République.

200 000 doses du vaccin de la firme chinoise Sinopharm arrivent ce mercredi à Dakar, détaille de son côté le quotidien Kritik en signalant en même temps une dotation attendue dans les prochains jours dans le cadre de l’initiative annonce Covax.

Sur le plan épidémiologique, La Tribune note que le secteur de l’éducation est ‘’fortement touché’’ avec ‘’20 enseignants décédés de la Covid-19’’. La publication reprend notamment des chifres annocés par le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (CUSEMS).

Sud Quotidien signale qu’après avoir observé un débrayage dans les différentes inspections d’académie de la région de Dakar, mardi, le CUSEMS ‘’annonce une grève totale pour ce mercredi et jeudi’’.

Au centre du mouvement d’humeur des enseignants, le non-paiement depuis le mois de novembre des indemnités liées aux examens du baccalauréat et du Bfem et diverses autres revendications non satisfaites.

L’affaire du député Ousmane Sonko, sous le coup d’une plainte pour ‘’viols répétés’’ et ‘’menaces de mort’’ est également au menu des quotidiens.

Adji Sarr, une employée d’un salon de beauté et de massage situé à Dakar, a déposé auprès de la section judiciaire de la Gendarmerie une plainte contre le parlementaire et leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef).

L’Assemblée nationale a déclenché la procédure de l’immunité parlementaire du député après une requête du juge d’instruction du huitième cabinet du tribunal Hors Classe de Dakar.

Vox Populi explique la vague d’arrestations des partisans de Sonko et souligne que ‘’deux enquêtes pour faits d’atteinte à la sûreté de l’Etat conduisent à l’identification et à l’arrestation de pastéfiens dans plusieurs localités du pays’’.

Le Quotidien parle dune ‘’opération ramassage’’ et annonce de ‘’nouvelles arrestations de pro-Sonko en vue’’.

’’Les arrestations des pro-Sonko se multiplient. Et ce n’est pas la fin puisque la police s’est lancée aux trousses des auteurs de messages appelant à la violence et proférant des menaces de mort contre des proches du pouvoir et des journalistes’’, selon le journal.

’’Menaces de diffusion d’images compromettantes du président, l’Etat traque les Sonkistes’’, croît savoir L’As en assurant que le pouvoir prenait très au sérieux l’appel à la résistance lancé par le chef de file des patriotes Ousmane Sonko, accusé de viols et de menaces de mort par une masseuse’’.

Cette affaire Sonko a créé ‘’un vent de désobéissance dans la magistrature’’, selon Walfadjri qui note : ‘’L’impasse se précise de plus en plus dans l’affaire Ousmane Sonko (….). Le dossier a installé un profond malaise dans la magistrature où certains mettent en garde le doyen des juges et celui en charge de l’instruction’’.

Source A met en exergue ‘’l’histoire jamais racontée’’ d’Abdou Mbacké, le marabout du leader de Pastef. ‘’Une autorité religieuse dont la voix compte et qui a tendu la perche à Ousmane Sonko à un moment critique de sa carrière politique’’, selon le journal.

Le quotidien Enquête s’intéresse à la Section de recherches de la gendarmerie au cœur de cette affaire Sonko et affiche à sa Une : ‘’Sur les traces des enquêteurs’’.

’’Corps d’ élite de la gendarmerie, la section de recherches est, depuis quelques jours, sous les feux des projecteurs. Dans un contexte où les autorités judiciaires sont vouées aux gémonies, ils sont nombreux les Sénégalais de tout bord, à louer le travail des hommes du commandant Abdou Mbengue’’, souligne la publication.